Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie/dessin

  • Oh rage !

    Pin it!

    Il devient menaçant et veut m'impressionner

  • La Virgule !

    Pin it!

    Bonjour à toutes et tous,

    J'aimerais vous faire partager, un moment soudain de pur bonheur de ma vie et pour cela je vous livre un poême que j'avais écrit il y a quelques temps. Je parle dans ce poême de la "virgule"

     

     

    Oui, la virgule pour moi est un signe de vie, de continuation, tant qu’il y a une virgule, il y a  c’est certain, une suite, un espoir, un chemin, une lumière, quelque chose…. La virgule marque une respiration, un temps d’arrêt qui permet d’aller plus loin, d’entrevoir quelque chose, quelqu’un, une âme, un mirage parfois ou bien une icône…Mais en tous cas, il y a forcement quelque chose après une virgule, une lettre, un mot, une phrase, une fleur, une main, un baiser que sais-je encore que va chercher cette virgule ? Parfois elle court, elle peste, elle s’enflamme…Mais souvent elle rit, elle pleure, elle crie, elle chante la virgule, nul ne sait quand elle va finir de courir la virgule et puis rien que le son de ce mot « VIRGULE » ! on le dit comme par enchantement « VIRGULE » ! n’est-ce pas magnifique, fantastique, extraordinaire, chantant, musicale, teinté de clochettes dorées, si l’on roule les « R » cela lui donne une touche provençale à notre virgule, là voilà qui flotte sur la riviera la virgule, elle est là au milieu des champs d’oliviers la virgule, si on la chuchote, elle devient tendre et presque sensuelle, si on la dessine elle forme une courbe un virage, un tournant, un renouveau, un message, un avenir, si on la mime, on lui fait une danse exotique ou nuptiale, une vrille courbe qui transforme le doigt, un trait d’union entre avant et après, une césure entre ici et là, une liaison entre le haut et le bas, une transition entre l’arbre et le fruit…Mais d’où vient elle, qui est elle ? Saurons nous l’arrêter notre belle virgule ? NON ! car ni vous, ni moi, n’oseriez mettre un jour, un point juste après la virgule…

     

  • Un regard...

    Pin it!
     
     
    12 et 13 janvier 1797, le Général Autrichien Alvinczy
    a reconstitué une nouvelle armée dans le Tyrol
    et reprend l'offensive contre l'armée d'Italie de Bonaparte.
     

     

    b588e96d27c19daf88c15ef723e5b924.jpg
    53d88ca9df011218643bd156e3657481.jpg
    Un regard, un homme, une bataille, un destin,
    Le soldat sait lui, quand sa vie prendra fin 
    Cette offensive dans le Tyrol de l'Armée d'Italie
    la route vers Vérone, Mantoue passe par RIVOLI
    33cef1da19743baec36a8c52a5aa6f1c.jpg
     
     
    10 000 Français contre 25 000 Autrichiens soldats
    Il fallu deux jours à Napoléon, Joubert et Masséna
    Deux jour de janvier froid pour donner la victoire
    et ouvrir la route de Vienne en écrivant l'Histoire. 
     
     
    0c7afc595bd4612285ab2a0fb3ce2efa.jpg
     Ce soldat Français qui pourtant vient d'être blessé,
    regarde Napoléon Bonaparte, qui vient de remonter à cheval,
    car sa première monture a été tuée sous lui...
    je suis fasciné par le regard protecteur de ce soldat...
  • Hommage...

    Pin it!


    J'ai cru,
    Etre au bout de l'aventure
    Mais mon coeur lui me murmure
    Qu'il y a tant de rêves à vivre encore... 
    (Henri Salvador Album : "chambre avec vue" titre de la chanson : "J'ai vu")
     
    (Dessin à la sanguine, au crayon et craies grasses le 23/02/2008) 
    27acc41f6799ca0f512752366d8df909.jpg
    a1bac836f70433053b0cf45f676562ed.jpg
    caf1fa00b51eb9053d5877522082abd1.jpg
    3e7f77f211c3cff4bd5e3b96ae5f1962.jpg

  • Notre Jeanne...

    Pin it!

    fd46c3f3da26d15266328f8d24c769b5.jpg
    Quel destin de vie, quel chemin d'envies, elle avait dans l'esprit
    0e78c37aca49718e7919307594a7f1d4.jpg
    De gagner sur l'injustice, de pourfendre l'inquisiteur, de respirer
    simplement le bon air de France sans se soucier des moqueries
    b1b26ee90e27afc3a92016e3429d6764.jpg
    4e902d54c9826e74e9ac134ab85df7f8.jpg
     Il fallait leur dire, il fallait crier que rien, non rien pour l'éternité
    ne serait pareil après..., ni le souffle du temps, ni le son du ciel 
    17ed8685d8d2b2046d4586d32b9e5b39.jpg
    f86bf5ca916fe81931ee7393b53c60dc.jpg
     
     chargé de cris d'horreur mêlé de rales joyeux dans la douleur. Et le miel
    taché de sang puant, le sang écarlate des ennemies repoussés dans la gorge 
    3564b9a1f07d466f872e334039993f84.jpg
    4809554c9d3b15705777b31518b621df.jpg
    serrée de peur de vaincre, de peur de cette fille, belle...et pucelle
    qui du bout de ses doigts touchait l'éternité, qui du fond de sa gorge
    fit la gloire d'un pays soumis, qui du fond de son âme fit la honte
    d'un pays gisant dans la supercherie et les flammes que le diable affronte... 
     
    9178e72737afc3676fb09aac26c21139.jpg